Picture 2

Implantation de la cystographie échographique (cystosonographie) pour le diagnostic du reflux vésico-urétéral chez l’enfant à l’Hôpital Delta

Le reflux vésico-urétéral (RVU) est l’une des anomalies des voies urinaires les plus courantes chez l’enfant. Celui-ci est associé à un risque accru d’infection urinaire récidivante. A ce jour, il existe deux méthodes radiologiques pour le diagnostiquer : la cystographie par rayons X (dite conventionnelle) et la cystographie échographique (dite cystosonographie), en plein essor. 

Actuellement, en Belgique, la cystographie conventionnelle est la technique de référence pour le diagnostic et le suivi du RVU alors que la cystographie échographique n’est pas utilisée. Elle est pourtant déjà répandue et régulièrement pratiquée dans d’autres pays (France, Italie, Espagne, USA) car elle est non irradiante et a démontré une grande sensibilité diagnostique. L’objectif de notre étude est d’introduire, de faire accepter cette méthode et de confirmer sa sensibilité dans l’environnement clinique d’un hôpital général. A terme, nous voudrions l’utiliser comme examen de première intention dans le cadre d’une suspicion de RVU.

Depuis le 28 avril 2021, 19 patients ont été inclus. Dans le cadre de l’étude, nous réalisons de manière successive une cystosonographie suivie d’une cystographie radiologique. Nous comparons ensuite les images obtenues par les deux techniques. À noter que l’accord est demandé aux parents pour chaque examen. Les résultats préliminaires sont prometteurs et semblent démontrer que la cystographie échographique est plus sensible dans la détection du RVU que la cystographie conventionnelle.

A titre d’exemple, voici le cas de la petite Rose, 6 semaines, qui nous a été adressée pour un bilan dans le cadre d’un rein en fer à cheval. Un RVU bilatéral a été observé dès le début de la cystosonographie ; il s’est ensuite majoré avec le remplissage pour finalement devenir un grade V bilatéral associé à un reflux intra-parenchymateux du côté droit. La cystographie conventionnelle, quant à elle, n’a pas démontré de RVU.

 Reflux de grade IV (image supérieure) puis de grade V + un reflux intraparenchymateux (image inférieure) au sein du rein droit :

 Picture 1 Picture 2
Reflux de grade V au sein du rein gauche : 

Picture 3

Absence de reflux visible sur la cystographie classique

Picture 4

Ces résultats préliminaires encourageants et concordant avec la littérature nous incitent à continuer dans cette voie.

Nous tenons à remercier les technologues, les infirmiers Méopa, les pédiatres ainsi que le Docteur Ouertani, chef du service de radiologie, à Delta qui nous font confiance. Et bien sûr, un remerciement particulier à la fondation CARE qui nous permet de réaliser cette belle étude.

Les Docteurs Zoé Jottrand, Aurélie D’Hondt et le Professeur Freddy Avni, radiologues, Chirec  – site Delta

> Cliquez ici pour en savoir davantage sur les services de radiologie du Chirec