lithotritie_750

Un nouveau lithotripteur sur le site de Braine-l’Alleud-Waterloo du CHIREC

Le site de Braine-l’Alleud-Waterloo du CHIREC s’est équipé en avril 2019 d’un nouveau lithotripteur extracorporel. Dans quels cas ce type de traitement est-il indiqué ou contre-indiqué? Quelle est la mise au point à prévoir? En quoi consiste une séance de lithotritie extracorporelle et quelles en sont les complications possibles? Les réponses du Dr Patrick Van Leer, chef du service d’urologie du site de Braine-l’Alleud – Waterloo.

La lithotritie extracorporelle existe depuis 1983. Depuis, les techniques n’ont cessé d’évoluer vers un meilleur ciblage du calcul à fragmenter.

Indications et contre-indications
Son indication idéale est une lithiase opaque à la radiographie d’abdomen à blanc située au-dessus du niveau de la crête iliaque, c’est-à-dire dans les cavités rénales, le bassinet ou l’uretère lombaire.

Les lithiases urinaires les plus fréquemment rencontrées sont composées de:

  • oxalate de calcium (75%): radio-opaques
  • acide urique (10%): radio-transparentes

Les contre-indications sont:

  • un traitement anticoagulant non interrompu (risque d’hématome)
  • une infection urinaire non traitée (risque de pyélonéphrite)
  • une obstruction en aval de la lithiase à traiter (risque d’empierrement)
  • une hématurie majeure (risque de majoration)
  • une grossesse (utilisation d’amplificateur de brillance en cours de procédure)
  • une obésité sévère (manque d’efficacité par diffusion des ondes de choc)
  • un anévrisme de l’aorte abdominale (risque de rupture)

Mise au point
La mise au point avant traitement comprend donc :

  • une radiographie d’abdomen à blanc +/- échographie
  • un Uroscan
  • une biologie avec test de coagulation et de grossesse
  • une culture d’urines

Pour le patient
Le confort du patient durant une séance de lithotritie extracorporelle (+/- 20 minutes) est assuré par une déconnexion maintenue par un anesthésiste. Une hématurie macroscopique de 12 heures est fréquente. 20 à 25 % des patients peuvent présenter des symptômes de colique néphrétique dans les heures ou jours suivants.

L’urologue peut être amené à:

  • prescrire préventivement de la tamsulosine pour favoriser l’élimination des fragments (effet dilatateur sur l’uretère distal)
  • placer avant lithotritie, une sonde JJ en cas d’important volume lithiasique à traiter (risque d’empierrement urétéral)

Un traitement efficace
On ne dépasse pas trois séances pour une même pierre et on ne traite qu’un seul côté à la fois!

Le succès du traitement d’une lithiase de moins d’un centimètre de diamètre atteint 75% lorsqu’elle est dans le rein ou le bassinet jusqu’à atteindre 90% pour une localisation urétérale. Une douleur intense post-traitement nécessite une échographie et/ou un scanner pour exclure un hématome.

Le délai de prise en charge à Braine-l’Alleud est d’une à deux semaines en hospitalisation de Jour.  La prise en charge est multidisciplinaire et associe les urologues (Drs Philippe Busard, Didier Pamart et Patrick Van Leer), le Dr Marie-Carmen Muniz (néphrologue) ainsi que leur équipe de diététiciennes.

lithotritie_tabel_750

 > Plus d’infos

Revenir sur la newsletter Chirec Pro N°23

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>