Pain_750

Pain Clinic à Braine-l’Alleud – Waterloo: des techniques innovantes

La Clinique de la douleur de l’Hôpital de Braine-l’Alleud – Waterloo, forte de ses cinq anesthésistes algologues, les Drs Renard, Gouwy, Ifrim, Leloup et Guntz est en mesure de proposer cinq jours de consultations et d’actes thérapeutiques par semaine. 

Les piliers de l’activité sont l’approche bio-psycho-social (BPS) du patient, l’utilisation de l’échographie pour la majorité des actes, la collaboration avec les autres spécialités médicales, paramédicales et chirurgicales de l’hôpital. Un réseau a été progressivement tissé avec les médecins généralistes, les kinésithérapeutes et les psychologues de la région. Cette configuration permet de prendre en charge les diverses pathologies mais également d’assurer un suivi et un soutien dans le cadre des douleurs chroniques postopératoires, c’est-à-dire une prise en charge complète des patients au sein de notre établissement. Si l’équipe médicale est dynamique, elle est particulièrement soutenue par l’équipe infirmière formée aux techniques d’infiltration et à l’approche BPS.

Des documents communs
Nous travaillons actuellement à la mise au point de protocoles informatisés qui permettent un archivage efficace des dossiers ainsi que l’échange et la clarification des informations, en particulier sur le plan médico-légal.

Cette tâche est réalisée grâce à la participation de tous les algologues du CHIREC qui ont décidé de s’unir pour produire des documents communs. La coordination des savoirs entre les sites est également le souci des infirmières des services d’algologie qui travaillent à des protocoles uniformisés.

Si nous devons continuer à nous donner les moyens de développer l’aspect multidisciplinaire de notre travail sur le site de Braine-l’Alleud, l’échange entre les sites du CHIREC est également primordial, il permet d’inscrire le parcours du patient au sein du réseau et facilite la communication avec les professionnels de santé extrahospitaliers.

Formation des futurs algologues
L’accueil d’assistants en anesthésie nous permet de transmettre nos procédures de prise en charge et de participer à la formation de futurs algologues. En outre, cela nous facilite la mise en place de protocoles de recherches cliniques et le développement de techniques innovantes comme la fusion qui permet d’associer des images ultrasonographiques à des images scannographiques et de réaliser nos infiltrations avec une précision accrue.

En définitive, le parcours du patient au sein du réseau doit être simple, il doit pouvoir bénéficier d’une prise en charge de type BPS et de techniques performantes, son retour vers les collègues qui ont fait confiance à nos services doit être enrichi d’une communication claire.

 > Plus d’info 

Lire aussi:
La Clinique de la douleur de Ste-Anne St-Remi: un ensemble fonctionnel plus large
La Pain Clinic de l’Hôpital Delta: une clinique de médecine intégrative de la douleur
La « Basilique Pain Clinic »: une prise en charge globale