Cancer_logos_750

Le cancer de la sphère cervico-faciale: un cancer plus fréquent qu’on ne le pense

Les 3 sites hospitaliers du Chirec sont parfaitement équipés pour accueillir les patients qui présentent une lésion suspecte de la sphère cervico-faciale. Ceux-ci sont souvent référés grâce à une étroite collaboration avec les médecins généralistes ainsi que par le biais de nombreux spécialistes.

Les cancers de la tête et du cou font référence à des cancers rares du tractus aérodigestif supérieur et représentent le quatrième type de cancer le plus fréquent chez l’homme avec plus de 2500 nouveaux cas enregistrés annuellement en Belgique selon les données du Registre belge du Cancer. La majorité des cancers sont des carcinomes épidermoïdes et sont associés à une anamnèse de tabagisme et de consommation d’alcool.

Malgré tous les progrès médicaux de ces dernières années, le cancer tête et cou reste une maladie grave avec un taux de survie relative de 78% à 1 an mais qui diminue à environ 55% après 5 ans. La prise en charge de ces cancers requière souvent une approche complexe et toujours multidisciplinaire. Un patient atteint d’un cancer doit pouvoir bénéficier de soins de qualité, et ceci reste une des principales préoccupations de chaque professionnel de la santé qui participe à la Clinique d’Oncologie Tête et Cou.

Active depuis la création du Chirec Cancer Institute, il y a plus de dix ans, la Clinique d’Oncologie Tête et Cou du Chirec a bénéficié de collaborateurs dynamiques qui lui ont permis de se développer pour atteindre, aujourd’hui, un très haut niveau de spécificité.

Spécialisée dans la prise en charge des patients présentant un cancer de la cavité buccale, de l’oropharynx, de l’hypopharynx et du larynx, elle est également compétente pour la prise en charge des tumeurs profondes du cou, des glandes salivaires, de la base du crâne et de la partie cutanée faciale.

Les 3 sites hospitaliers du Chirec sont parfaitement équipés pour accueillir les patients qui présentent une lésion suspecte de la sphère cervico-faciale. Ceux-ci sont souvent référés grâce à une étroite collaboration avec les médecins généralistes ainsi que par le biais de nombreux spécialistes (dentistes, stomatologues, O.R.L.) qui travaillent au sein des polycliniques du groupe hospitalier mais également en cabinet privé.

Une infirmière oncologique coordinatrice permet la prise en charge rapide du patient qui est dirigé vers la consultation spécialisée la plus adéquate et assure également la réalisation, dans les plus brefs délais, du bilan d’extension pour tout patient dont la nature néoplasique de la lésion suspecte a été confirmée après biopsie.

Les équipements diagnostiques spécifiques (fibroscopie souple, IRM, Pet-scan,…) sont disponibles sur les 3 sites hospitaliers ce qui permet une mise au point rapide pour le patient.

Chaque cas clinique est ensuite présenté en réunion pluridisciplinaire d’oncologie où, sur base de guidelines thérapeutiques internationaux régulièrement remis à jour, les principaux intervenants proposent le traitement le mieux adapté pour chaque patient en tenant compte du stade tumoral, de sa localisation ainsi que d’éléments spécifiques à chaque patient. Le médecin traitant, intermédiaire privilégié dans la prise en charge du patient, est informé de chaque étape et souvent sollicité lors de la décision thérapeutique. Les traitements nécessitant un appareillage lourd (radiothérapie) ou spécifique (chirurgie) sont dispensés exclusivement sur le site Delta.

Enfin, durant tout le processus thérapeutique, de nombreux intervenants (logopède, nutritionniste, onco psychologue, tabacologue, dentistes, …) seront sollicités, le moment opportun, pour assurer une prise en charge globale du patient, dans le but de permettre une réhabilitation ainsi qu’une réinsertion socioprofessionnelle la plus adéquate possible.

La Clinique d’Oncologie Tête et Cou du Chirec reste très attentive aux recommandations nationales et internationales, ainsi qu’aux différents rapports du KCE, sur la qualité de la prise en charge des cancers tête et cou, ainsi que sur les indicateurs de performances thérapeutiques.

Chaque membre de l’équipe s’engage à apporter son expérience et son expertise au service du patient et nous travaillons activement dans l’espoir d’améliorer la collaboration avec tous les intervenants ainsi que les médecins généralistes pour permettre la détection la plus précoce possible des cancers, critère principale influençant la survie du patient.

Dr Thierry Ladner
Chef de service de la stomatologie, de la chirurgie orale et maxillo-faciale
Coordinateur de la clinique d’oncologie cervico-maxillo-faciale

> Plus d’infos sur la Clinique d’oncologie cervico-faciale sous le pilotage du Chirec Cancer Institute new logo CCI 2017 HD (2)

CRC-Clinique-Oncologie-Cervico-faciale®Q-FR