Vaccination-15

«La vaccination des soignants doit être obligatoire»

Pour le Dr Jean Gérain, chef du service de Médecine interne à Delta et chef du Département Métabolique du CHIREC, «il est dommage qu’elle ne soit effective que le 1er avril»

La vaccination obligatoire du personnel soignant devrait être une réalité en 2022 à la suite des dernières décisions du gouvernement. Lors d’une conférence vidéo dans le cadre du Grand Tour de Médecine à destination des soignants du Chirec, le Dr Gérain a expliqué son point de vue. Pour lui,  «la vaccination des soignants doit être obligatoire.» Il a remis cette obligation en perspective avec le métier de soignant: «Il faut d’abord ne pas nuire au patient en étant vacciné . Rappelons-nous le serment d’Hippocrate: Au moment où je deviens membre de la profession médicale, je m’engage à oeuvrer de mon mieux pour une médecine de qualité, au service des personnes et de la société. Au service de mes patients, je favoriserai leur santé et soulagerai leurs souffrances.»

Le Conseil Supérieur de la Santé a rappelé que «la vaccination obligatoire du personnel de soins de santé de manière large est une option scientifiquement et éthiquement acceptable et fondée.» Le Dr Gérain regrette qu’elle «ne sera effective que le 1er avril 2022. Il est dommage que l’on doive attendre encore aussi longtemps. Il aurait été plus intelligent de rendre la vaccination obligatoire tout de suite. Et pas seulement pour le personnel soignant, en les stigmatisant, mais pour toutes les personnes exerçant un métier de contact : instituteurs, chauffeurs de bus, de taxi, caissières de grands magasins, pompiers, policiers,…»

D’autres pays
La Belgique va donc rejoindre d’autres pays qui ont déjà fait ce choix: «Pour rappel, la vaccination du personnel soignant est obligatoire depuis mai en Italie, depuis mi juillet en Grèce, depuis le 15 septembre en France et en Israël, selon les hôpitaux… Pour Israël, la France et en Italie, la sanction est la suspension de salaire.»

Les difficultés ont été nombreuses pour mettre en place la vaccination obligatoire.

«Pour rappel, la vaccination obligatoire est une compétence de l’Etat fédéral. Aujourd’hui, il y a d’autres vaccins obligatoires comme la polio pour chaque citoyen belge, le tétanos (pour les travailleurs des entreprises agricoles), l’hépatite B pour le personnel soignant (salarié) et la tuberculose (vaccin remplacé par l’obligation de faire un test tuberculinique chaque année pour les travailleurs des services de soins porteurs de microbes dans les hôpitaux).»

Couverture différente selon les soignants
Le Dr Gérain a fait le point sur la couverture vaccinale: «Nous avons  90% des professionnels de santé complètement vaccinés. Depuis septembre 2021, on est arrivé à un plateau. Nous pouvons constater qu’il y a  donc 10% d’irréductibles.»

Cette vaccination reste différente d’une région à l’autre. «Si on compare le pourcentage de personnes vaccinées dans la population totale de plus de 18 ans avec le personnel de soins de santé, les chiffres sont les suivants: en Flandre (92% pour 95% du personnel) en Wallonie (81% pour 84%), Cantons de l’Est (64% pour 76%) et à Bruxelles (55% pour 73%).»

Il met les chiffres en perspective: «J’attire l’attention sur le fait que le mauvais chiffre de la vaccination du  personnel de santé à Bruxelles doit tenir compte du fait qu’une partie du personnel est domicilié en Wallonie et à Bruxelles (médecins, sages-femmes, infirmières…). Le chiffre de Bruxelles est donc sans doute sous-estimé.»

La couverture vaccinale diffère en fonction des métiers de la santé, précise-t-il encore: «On remarque de vraies différences en fonction du type de métier: «Ambulanciers, sages-femmes (87,5%), infirmier(e)s (92,6%), médecins (généralistes/spécialistes 94,5%) et bandagistes (97,3%)»

En espérant que dans les prochaines semaines ce pourcentage progresse encore un peu.