sekharaBW

La neuropédiatrie: zoom sur une discipline en plein essor au CHIREC

En plus des activités classiquement dévolues à la neurologie, la majorité des consultations neuropédiatriques accomplissent aussi le rôle d’unité de diagnostic et de prise en charge des troubles d’apprentissage scolaire.

Chirec Pro a rencontré le Dr Tayeb Sekhara, médecin référent en Neuropédiatrie pour le CHIREC qui nous explique ce qu’on peut attendre d’une consultation en neuropédiatrie.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’un neuropédiatre ?
C’est le médecin spécialiste des neurosciences dédiées à l’enfant  et ses champs d’intervention  sont aussi nombreux que variés. La neuropédiatrie explore les pathologies du système nerveux central et périphérique sur une période cruciale qui va de la naissance jusqu’à la fin de l’adolescence.

Quelles sont les pathologies prises en charge par le neuropédiatre ?
De manière schématique et abrégée, on peut les classer selon l’âge de survenue chez un enfant:

– A la naissance: les souffrances anoxo-ischémiques du bébé né à terme ou prématuré, les malformations congénitales du système nerveux, les crises épileptiques…
– Un peu plus tard, les nourrissons peuvent être concernés par un trouble du développement psychomoteur, des crises épileptiques ou pour d’autres types de « malaise »…
– Par la suite, l’intervention du neuropédiatre est requise chez un enfant présentant un retard d’apparition du langage, des problèmes de concentration avec ou sans hyperactivité, des céphalées, crises épileptiques, vertiges, troubles de l’équilibre ou de la marche.
En résumé, le neuropédiatre intervient pour toute manifestation (aigue ou chronique) liée à un dysfonctionnement du système nerveux central et/ou périphérique.
Par ailleurs, les troubles d’apprentissage scolaire font aussi partie intégrante des domaines de compétence du neuro-pédiatre.

Comment et par qui vous sont généralement référés les patients?
Les voies d’adressage sont variées: en premier lieu les pédiatres mais aussi d’autres spécialistes (ORL, ophtalmologues, orthopédistes..) sans oublier les médecins généralistes.
Les enfants présentant des difficultés scolaires peuvent aussi nous être  adressés par d’autres professionnels de l’enfance tels que psychologues, logopèdes ou psychomotriciens.

Précisément, qu’en est-il de la problématique scolaire?
Elle est au centre de mes occupations et…de mes préoccupations quotidiennes.
Il faut savoir qu’en enfant sur 10 est concerné par des difficultés ou troubles d’apprentissage, ce qui est loin d’être négligeable. Le challenge est d’en trouver la ou les causes et puis de proposer rapidement des pistes de prise en charge.
Il n’est malheureusement pas rare de voir arriver en consultation des enfants en souffrance et « abîmés » psychologiquement. En effet, à force d’être confrontés à l’échec scolaire répété, ces enfants voient progressivement leur estime de soi se détériorer. Au bout de cette « dégringolade » l’apparition possible de troubles anxieux voire dépressifs peut s’exprimer par une phobie scolaire, un repli sur soi ou des phénomènes de somatisation (céphalées, insomnies, douleurs abdominales…)
Ces difficultés touchant l’enfant ne sont pas non plus sans conséquence sur les parents (souvent en détresse) et peuvent retentir sur l’équilibre de la cellule familiale.

Quelles sont les causes de trouble d’apprentissage scolaire (TAS) ?
Parmi les étiologies des « TAS », on peut citer les difficultés spécifiques ou  « DYS » telles que: dysphasie, dyslexie, dysorthographie, dyscalculie, dyspraxie ainsi que le très « médiatique » TDAH ou « trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité ».
Dans ce contexte scolaire, nous collaborons étroitement avec les centres psycho-médico-sociaux (ou PMS) qui nous confient régulièrement des enfants présentant des difficultés d’apprentissage scolaire et/ou des problèmes de comportement en milieu scolaire.

Comment se déroule la consultation d’un enfant souffrant de TAS?
Comme généralement en médecine, l’anamnèse occupe aussi une place prépondérante en neuropédiatrie.
Lors de la première consultation, la récolte de cette anamnèse, par une écoute attentive de l’enfant et de ses parents, est une étape nécessairement chronophage mais précieuse.
Cet entretien sera complété par un examen physique (ou examen neurologique « classique »)
Les compétences pédagogiques de l’enfant présentant des difficultés scolaires devront aussi être globalement évaluées.
Au terme de cette première consultation, des pistes diagnostiques devront être dégagées et l’avis des autres membres de l’équipe (logopèdes, psychologues et neuropsychologues) pourra être sollicité afin de réaliser une évaluation multi-disciplinaire que le neuropédiatre devra superviser.
Un problème pouvant en cacher un autre, il n’est pas rare qu’un enfant puisse souffrir de plusieurs troubles associés (exemples : TDAH + dyspraxie ou dyslexie + dysorthographie + dyscalculie…)
En fonction de la situation, des avis complémentaires (médicaux spécialisés et/ou des examens techniques) pourront aussi être requis.
L’enfant et sa famille seront revus dans un 2° temps chez le neuropédiatre avec le résultat des différents bilans et/ou évaluations pour une « réunion de synthèse » durant laquelle le diagnostic sera communiqué et les prises en charge adéquates abordées.

Qu’en est-il de l’activité neuropédiatrique  sur le CHIREC?
Elle est en plein développement !
Il faut savoir que jusqu’en 2011, cette activité était limitée au seul site de Cavell qui comporte une équipe multidisciplinaire complète dirigée par le Dr Xavier Schlogel.
Depuis 4 ans, l’offre neuropédiatrique s’est progressivement étoffée  et étendue sur d’autres sites.
D’abord, et suite à la fusion avec le CHIREC, la clinique Sainte-Anne Saint-Rémi a apporté un nouveau site neuropédiatrique.
Il y a un an et demi, une nouvelle consultation neuropédiatrique s’est ouverte à la clinique de la Basilique. Elle s’est rapidement transformée en consultation multidisciplinaire qui comprend actuellement une psychologue, une neuropsychologue et trois logopèdes. Début 2015, une pédopsychiatre, le Dr Anne François, est venue renforcer cette équipe.
Début 2014, une autre consultation neuropédiatrique a aussi vu le jour au centre Lambermont.
Enfin, une consultation a également ouvert ses portes, il y environ un an, grâce à l’arrivée du Dr Nicolas Deconinck. Une consultation multi-disciplinaire devrait aussi s’y développer, sur le même modèle que les précédentes.
Pour La Basilique, SARE, Lambermont et Cavell, les équipes multidisciplinaires se composent en général de : neuropédiatre (s), pédopsychiatre, neuropsychologue(s), psychologue(s) et logopède(s).
Au total, nous sommes donc présents sur 5 sites du CHIREC.
Cette nouvelle offre de  proximité nous permet, avec des délais d’attente raisonnables, d’offrir à nos patients des prestations de qualité.
Tout cela a été rendu possible grâce aux efforts conjugués remarquables des équipes médicales et paramédicales exerçant sur les différents sites.

Le mot de la fin?
Le bon développement de l’activité neuropédiatrique multi-sites est très encourageant et notre objectif est de poursuivre cette dynamique.

La Team médicale neuropédiatrique :
Clinique de la Basilique : Dr Tayeb Sekhara
Hôpital de Braine-l’Alleud – Waterloo : Dr Nicolas Deconinck
Clinique Edith Cavell: Drs Mickael Mathot et Xavier Schlogel
Centre Médical Europe-Lambermont: Dr Tayeb Sekhara
Clinique Sainte Anne St-Remi: Dr Tayeb Sekhara

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>