_Inauguration Delta

Inauguration de l’hôpital Delta : « Au Chirec, nous soignons 20% de la population bruxelloise »

«La création d’un nouvel hôpital permet d’acheter de nouveaux équipements qui sont à la pointe de la technologie », explique Michel Dewever, directeur médical de Delta.  Il reste à présent encore à terminer les chantiers autour de l’hôpital.

Sous un petit vent frais, quatre cents invités triés sur le volet ont officiellement inauguré le nouveau centre hospitalier du Chirec. Les autorités communales, régionales, fédérales ainsi que leurs ministres  ont retracé succinctement le parcours du « nouveau phare de la santé à l’entrée de Bruxelles » débuté en mars 2014, à la pose la première pierre. « Les  545 lits sur le site de Delta ne seraient pas là non plus sans le soutien de la Banque Européenne d’Investissement, une première dans le secteur hospitalier,  qui a permis de boucler le projet de plus de 400 millions d’euros », souligne Bruno Lefébure, directeur général administratif et financier du Chirec.

Au coeur de ce projet médical, les patients prennent place depuis le début du mois de décembre 2017. La ministre fédérale, Maggie De Block, a rappelé l’importance de « la multidisciplinarité et la capacité de l’hôpital de pouvoir intervenir dans de nombreux traitements médicaux. » Au fil de la visite, elle a pu « apprécier sa modularité et sa capacité à accueillir les soins de jour avec autant d’attention ». Cette particularité et cette qualité,  Michel Dewever ne la nie pas et la gère jour après jour au gré des flux de patients : « Beaucoup de personnes viennent pour des soins de jour, donc le week-end, je dirais qu’il doit y avoir 60% des lits qui sont occupés. »

Service d’urgences avec un SMUR, un centre de traitement du cancer, une maternité, le pôle locomoteur… « C’est l’avantage de créer un nouvel hôpital, nous en profitons pour acheter de nouveaux équipements qui sont à la pointe de la technologie », ajoute Michel Dewever.

Réussir un grand projet à Bruxelles
De son côté, le ministre bruxellois de la Santé, Didier Gosuin, l’homme fort de la commune sur lequel repose le site, ne cache pas l’audace qu’il a fallu pour lancer le projet : « A mes yeux de Bourgmestre, il était évident que ce nouvel hôpital déterminerait l’avenir de cette zone de Bruxelles. Nous avons pu démontrer qu’il est encore possible, dans cette Région, que l’on dit trop compliquée, de faire aboutir un grand projet pour Bruxelles. » Il est toutefois conscient que le projet Chirec n’est pas encore complètement terminé : « Il y a tout d’abord des chantiers à terminer dans et autour de l’hôpital, des projets connexes à faire aboutir. »

Installé, Delta Chirec fait à présent vivre son personnel provenant de différents sites ensemble : chacun prenant le soin de s’acclimater de s’installer dans de nouvelles habitudes de travail comme l’explique le Dr Jean-François Annaert, président du conseil médical du Chirec : « Les médecins et le personnel médical de chaque site ont appris à travailler ensemble à partir de pratiques parfois différentes dans les sites précédents. » Un personnel qui aujourd’hui est en partie conquis par la luminosité du site.  Aujourd’hui, sur l’ensemble de ses sites, le Chirec annonce soigner 20% de la population bruxelloise. « Un tiers de nos patients sont pris en charge via nos services d’urgence et près de 25% bénéficient d’un statut protégé (OMNIO, BIM). » Des chiffres qui pourraient  sans conteste croître vu la capacité d’appel d’air du nouveau service d’urgence de Delta…

> Découvrez les photos de l’inauguration 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>