RunningShoes_750

Un nouveau centre de médecine sportive à Ste-Anne St-Remi

Ouverture d’un centre de médecine sportive à Ste-Anne St-Remi pour le patient sportif ou non présentant des troubles locomoteurs. Avec la mise en place du pôle locomoteur interne, le patient ambulatoire à la garantie d’être pris en charge plus rapidement et plus efficacement.

La clinique Ste-Anne-St-Remi à Anderlecht connaît un profond remaniement dans l’approche thérapeutique du patient sportif ou non présentant des troubles locomoteurs. Avec la mise en place du pôle locomoteur interne, les médecins, infirmières, kinésithérapeutes, ergothérapeutes ont réalisé qu’il était possible de mettre en œuvre le même type des services pour les patients ambulatoires. Le Dr Pierre Saussez et Sandy Moyse, binôme chef du pôle locomoteur, en sont les chevilles ouvrières et sont donc bien placés pour en parler.

Après avoir réalisé l’intégration de tous les services afin de créer un pôle locomoteur interne pour les patients hospitalisés, les deux intervenants se sont attachés à recréer le même type de fonctionnement pour les patients venant de l’extérieur et donc essentiellement en urgence. «Cela n’a pas été simple lors de la réalisation du pôle interne, car le réflexe de chacun est de se replier sur ce qu’il connaît et donc nous avons dû un peu forcer les différents professionnels à s’ouvrir à une autre méthode, mais cela a eu un impact très positif sur la communication. Ainsi, nous avons des réunions où les orthopédistes, les kinésithérapeutes, les ergothérapeutes, les algologues, les rhumatologues, les assistantes sociales parlent entre eux et s’écoutent», précisent d’une seule voix Sandy Moyse et Pierre Saussez.

Pôle position…
Tout comme pour le pôle interne, dans le pôle locomoteur externe, le patient est au centre des préoccupations de l’équipe de soignants. C’est ainsi que le circuit de médecine sportive est également renouvelé. «Le patient est pris tout de suite en charge de manière plus rapide et plus qualitative.» «Bien entendu, poursuit le Dr Saussez, il sera pris en charge par le médecin du sport, mais, au besoin, il verra aussi le chirurgien ainsi que l’équipe chargée de sa revalidation sans devoir attendre de manière séquentielle pour prendre un rendez-vous.»

Le sportif qui se blesse a donc la certitude d’être pris en charge rapidement. «Un sportif se blesse à l’entraînement le samedi, il sera vu directement et pourra passer un ou plusieurs examens médicaux le jour même comme une radiographie ou une IRM, par exemple. Il aura un rendez-vous avec le médecin du sport, mais il sera orienté déjà vers l’équipe de kinésithérapeutes s’il s’agit d’une lésion nécessitant de la physiothérapie ou celle des orthopédistes si les lésions sont plus profondes et nécessitent une intervention urgente», précise Pierre Saussez. C’est le médecin sportif qui prendra le relais en confirmant le diagnostic et la prise en charge permettant alors la mise en route du traitement. Il y aura dès lors un gain de temps puisque celle-ci aura déjà été programmée lors de la prise en charge initiale.

La communication en première ligne
«Par ailleurs, le travail en pôle nous permet aussi d’être plus flexibles lors de la prise en charge, car les autres intervenants sont beaucoup plus accessibles qu’auparavant», précise Pierre Saussez. «Ce que nous avons désiré en développant ce travail par pôle est que le patient sache que d’emblée il y a un travail en synergie qui s’opère autour de lui et qu’il se sente en confiance», ajoute Sandy Moyse.

La communication avec le médecin de première ligne est également améliorée via les différentes applications Web disponibles, mais aussi, et surtout, par la volonté de rendre compte au médecin traitant de l’état de son patient le plus rapidement possible. «Nous voulons créer un véritable climat de confiance. D’ailleurs, les médecins généralistes sont parties prenantes dans la prise en charge.» On l’aura compris, à Ste-Anne St-Remi, le patient sportif ou non se trouvent bien au centre de toutes les préoccupations du personnel soignant…

Contacts médecins référents:
Dr Laurent Simar, Médecine du sport, 0475/95.06.70
Dr Kambiz Sharif, Radiologue, 0471/68.33.85

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>