ChirurgieAbdomen-750

Médecins généralistes et équipe du Pôle Viscéral de l’hôpital de Braine-l’Alleud – Waterloo : rendez-vous ce 17 mai à Nivelles

Le Pôle viscéral de l’hôpital de Braine-l’Alleud – Waterloo donne rendez-vous aux généralistes ce jeudi 17 mai pour une soirée accréditée… et plus si affinités.

Dans le but de renforcer ses interactions avec les médecins généralistes, le Pôle Viscéral de l’hôpital de Braine-l’Alleud – Waterloo organise un séminaire ce jeudi 17 mai à Nivelles. La soirée sera accréditée, rythmée par des exposés pertinents, un cocktail dinatoire et une volonté d’échanger pour collaborer à long terme.

Une soirée qui ouvrira la voie à d’autres rencontres

Pour le Dr Quentin Gaudissart, chirurgien et chef du pôle viscéral de l’hôpital de Braine, le message est qu’il faut travailler ensemble, renforcer le partenariat avec les généralistes. Il précise que l’hôpital ne se substitue pas à la première ligne de soins. «Nous voulons rassurer les généralistes qu’au sein de cette structure en pôle, nous voulons créer une synergie entre médecins spécialistes et entre spécialistes et généralistes.»

Le Dr Bertrand Vos, gastro-entérologue et responsable de la communication autour du pôle viscéral, est confiant «ce ne sera pas une réunion one shot, mais un évènement récurrent pour se rencontrer et mettre à jour ses connaissances. Les thèmes abordés sont transversaux et nous invitons les généralistes à proposer une liste de sujets qui les intéressent».

A l’issue de la réunion, il sera aussi demandé aux médecins présents ce qu’ils attendent du pôle, avec comme objectif assumé d’offrir un espace de dialogue autour du patient, et d’échange sur des questions précises. Une collaboration étroite avec les cercles de médecins généralistes est prévue.

Un hôpital de proximité et une nouvelle gouvernance

C’est en 2015 que le groupe Chirec a mis en place ses pôles et départements.

Le Dr Gaudissart explique qu’il s’agit d’une volonté de dynamiser, moderniser et rendre plus efficiente la prise en charge des patients, tout en gardant une approche de proximité. Travailler en pôle c’est «travailler tous ensemble, avoir une confluence des compétences, pour que chacun se mobilise autour du projet thérapeutique, au service du patient.»

Une révolution dans l’organisation des soins qui nécessite un changement des mentalités : «découvrir ce que font les autres, ramener de l’humilité dans sa pratique quotidienne» et prendre une décision collégiale pour chaque patient. La médecine en solo au sein d’une structure privée a fait son temps, place au travail d’équipe.

Chaque chef de pôle a reçu une formation managériale pour «être plus impliqué dans la vie de l’hôpital en ouvrant les yeux sur des réalités économiques de terrain qui échappent parfois et pour pouvoir mieux expliquer les décisions aux médecins».

Le Dr Gaudissart précise «cela a créé un échelon supplémentaire dans l’organisation de l’hôpital mais cela a nettement amélioré la diffusion des informations au niveau vertical et horizontal.» La collaboration avec les équipes infirmières est également renforcée, chaque chef de pôle ayant un binôme infirmier.

Collaborer avec le généraliste: il faut aller plus loin

«Actuellement les échanges sont permanents vers le médecin généraliste. Pour chaque consultation, chaque hospitalisation nous envoyons un rapport détaillé quasi immédiat, via la voie électronique, et dans un délai de maximum 10 jours via courrier postal» poursuit le Dr Gaudissart.

L’accessibilité par téléphone est également un point central de la collaboration, l’équipe est disponible et à l’écoute pour toute problématique rencontrée par le généraliste dans son cabinet.

«Par exemple s’il y a bien un domaine où le généraliste peut se trouver démuni, c’est celui de l’obésité. Notre équipe est là pour accompagner la prise en charge et proposer une analyse rapide de tous les facteurs de comorbidité» précise le chef de pôle. «Le suivi se poursuit audelà de la prise en charge, avec le coordinateur médical. Le patient est soutenu et n’est pas jugé. L’équipe décide avec lui du meilleur traitement pour sa maladie.»

(A redécouvrir : Equiligne, la clinique pour une prise en charge globale et réfléchie de l’obésité )

Le médecin généraliste est de plus vivement invité à assister aux réunions multidisciplinaires : celles qui présentent une thématique du pôle viscéral se tiennent un vendredi matin une fois par mois, et celles d’oncologie se déroulent chaque mercredi.

L’ouverture d’une hotline est en projet, ainsi qu’une utilisation plus aboutie du réseau e-santé.

L’appel aux médecins généralistes des communes voisines est lancé: pour dépasser les préjugés et les malentendus entre généralistes et spécialistes, pour améliorer la prise en charge des patients, et pour enrichir mutuellement les pratiques, il faut se rencontrer !

Le RDV est donc pris ce jeudi 17 mai, à 19h, dans la salle de conférence du CERPAN*, au 211 av. Robert Schuman, à Nivelles. Inscription obligatoire auprès du Dr Vos. (voir Affiche)

*Cercle Royal Pharmaceutique de l’arrondissement de Nivelles

PoleVisceral

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>